L’explosion des coûts dans le segment des prix élevés a été compensé plusieurs fois par des baisses de prix dans le segment inférieur. C’est le cas des prix des OTC dans la liste des spécialités et ceux de la liste des spécialités SL 70.01 (médicaments homéopathiques et anthroposophiques sans indication) n’ont plus jamais été augmentés depuis 2008, alors que les fabricants ont fait valoir de manière plausible auprès de l’OFSP que les coûts des matières premières, de la production, de l’inspection et du personnel avaient fortement augmenté.

 

Le problème est que l’application des critères principaux (comparaison thérapeutique CT et comparaison avec les prix pratiqués à l’étranger CPE) a été modifiée à plusieurs reprises sans adaptation des ordonnances. Cette application arbitraire provoque la disparition de nombre de médicaments complémentaires et végétaux de la LS.